• American way of life

    Bon, je ne sais pas si vous êtes au courant, mais depuis quelques jours il y a un vrai buzz sur des photos d'Hiroshima (oui, aka bombe atomique).

    En lisant "le monde" de ce jour, je tiens à rapporter une chose :

    Voici le commentaire d'un certain "postroad" sur ces clichés : "Le Japon n'ayant aucune intention de capituler, comme le montre le film de Clint Eastwood (lettres d'Iwo Jima), aussi horribles soient ces photos, ces bombardements ont sauvé de nombreuses vies américaines. Et nippones aussi".

    Alors bon, résumons vite fait :

    -Se fier à un scénariste/réalisateur (avec tout le respect que j'ai pour Clint Eastwood) et non pas aux historiens... Je rappelle que beaucoup d'historiens rapportent qu'à l'aube des bombes, le Japon était militairement quasi vaincu. D'ailleurs Eisenhower en a fait un rapport, bref...

    -J'adore les USA. Les américains sont pleins d'amour, ils sont accueillants, chaleureux, je sais de quoi je parle, je les aime de tout mon coeur, vraiment. Mais il y a un moment ou il faut ouvrir les yeux :

    -alors déjà : "postroad je sais pas kwa" : vas te faire foutre (oui je m'énerve).... Osez parler d'Hiroshima en prenant pour exemple la vision d'un film?! Même si j'apprécie CE, vas te faire foutre pauvre con. La réalité des choses n'est pas un film sorti 50 ans après... C'est honteux, c'est moche, petit, laid, mesquin, triste surtout.

    J'aime les américains, vraiment de tout mon coeur, oui bon je me répète. Vous avez quand même agit comme des... (aucun mot possible) en ce qui concerne Hiroshima. Et Nagasaki. Il faut assumer maintenant. Mais vraiment, j'aimerais ne plus jamais entendre une connerie telle que celle colportée par ce fameux "postroad"... Les historiens ont expliqué que le Japon, à l'époque, était réduit au néant. La bombe a certainement été lâchée pour impressionner la Russie, alors qu'on ne dise pas de conneries, cela me hérisse.

    J'aime mon pays, malgré les horreurs d'Algérie.

    J'aime les USA malgré les horreurs du Vietnam. Et du Japon. Et avant cela, le massacre de mes chers indiens.

    Alors soyons honnêtes. Hiroshima a été une horreur, mais le paroxysme de la cruauté c'est de dénier la souffrance du Japon, surtout après tant de décennies... Aux habitants d'Hiroshima... pris en photo, numéroté, comme de vulgaires voleurs, pour laisser libre court à la recherche : "tiens ça donne quoi une bombe lâchée?"

    Chacun a eu ses horreurs, c'est faire un pas de les reconnaître mais personne ne reconnaît Hiroshima toutes ces décennies après. Cela me révolte.



  • Commentaires

    1
    un ouf
    Samedi 17 Mai 2008 à 15:42
    copyright
    attention : la phrase "casse toi pauvre" est désormais réservée à sarko
    2
    Jeudi 22 Mai 2008 à 21:14
    True...
    Argh je devrais faire attention, avec un régime tel que le nôtre, ça pourrait me couter cher un vol de copyright =)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :